La Conférence Episcopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest Francophone (CERAO) a été fondée avec la tenue de sa première Assemblée Plénière (on appelait alors " Conférence Plénière ") qui eut lieu à ANYAMA (près d'Abidjan) les 11, 12, 13 et 14 juin 1963, sous la présidence de Monseigneur Bernardin GANTIN, alors Archevêque de Cotonou.

La deuxième s'était tenue l'année suivante à Dakar (du 03 au 06 juin 1964), toujours sous la présidence de Monseigneur Bernardin GANTIN ; Monseigneur Hyacinthe THIANDOUM, Archevêque de Dakar, en assurait le secrétariat.

Cette Conférence Episcopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest Francophone a essentiellement pour but de favoriser la coordination de toutes les activités qui intéressent l'ensemble des Eglises locales, de promouvoir, dans la mesure du possible, une pastorale d'ensemble. Elle regroupe actuellement onze pays de la sous-région : Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'Ivoire, Guinée-Conakry, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo et couvre soixante diocèses.
Son Siège Social est fixé à Abidjan.

Ses statuts ont été approuvés par les Ordinaires de l'Ouest Afrique Francophone en Assemblée Plénière le 06 février 1985 à Lomé (Togo).

La Conférence Episcopale Régionale se réunit en Assemblée Plénière tous les trois ans. Dans les cas urgents, le Président, de sa propre initiative ou sur la demande d'un tiers des membres, peut convoquer en Assemblée extraordinaire la Conférence Episcopale Régionale. Quant au Conseil Permanent, il se réunit chaque année, à l'exception de l'année de la tenue de l'Assemblée Plénière.

Pour être en mesure d'atteindre réellement ses objectifs, la CERAO s'est dotée de treize Commissions et de deux Secrétariats (Enseignement Catholique et Œcuménisme).
Enfin, la Conférence Episcopale Régionale entretient des relations assez suivies avec les autres Conférences ou Associations Episcopales Nationales ou Régionales (AECAWA, AMECEA, IMBISA, CERNA…).